Aux États-Unis, Michael Jordan à son tour dans l’e-sport

0

La légende du basket américain Michael Jordan a investi dans le monde des compétitions de jeux vidéo en rejoignant le capital d’aXiomatic, un géant du secteur.

Des parquets aux manettes. La légende de basket américain Michael Jordan a investi dans l’e-sport, les compétitions de jeux vidéo, en rejoignant jeudi le capital du groupe américain aXiomatic. La structure contrôle l’une des équipes les plus importantes de la discipline, Team Liquid. « Je suis enthousiasmé par l’idée d’élargir mes investissements dans le sport à travers aXiomatic. L’e-sport est un secteur en croissance forte, présent à l’international », a expliqué Michael Jordan dans un communiqué d’aXiomatic.

Il rejoint Magic Johnson

L’ancienne star planétaire des Chicago Bulls, sextuple champion NBA et icône de l’équipementier Nike avec sa propre marque, a participé avec plusieurs investisseurs, dont les propriétaires des équipes NBA de Golden State et de Washington, à l’augmentation de 26 millions de dollars (22,9 millions d’euros) du capital d’aXiomatic. Le montant de son investissement n’a pas été précisé.

Michael Jordan, qui est depuis 2010 le seul propriétaire de l’équipe NBA des Charlotte Hornets, a rejoint dans le capital d’aXiomatic une autre légende du basket et son coéquipier dans la « Dream Team » des JO-1992 de Barcelone, Magic Johnson, qui a investi dans la start-up en 2016.

La troisième valorisation du secteur

Team Liquid aligne des équipes dans les principales ligues professionnelles d’e-sport, dont celles, très populaires à travers le monde, axées sur les grands succès de Fortnite et League of Legends. Selon le magazine économique Forbes (en anglais), Team Liquid a la troisième valorisation du secteur avec 200 millions de dollars, soit 175 millions d’euros, derrière Cloud9 (310 millions de dollars, soit 272 millions d’euros) et Team SoloMid (250 millions de dollars, soit 220 millions d’euros).

Comments are closed.