British Steel va être placé en faillite, l’ex-Ascoval à Saint-Saulve pas concerné

0

A peine une semaine après la reprise de l’aciériste français Ascoval par British Steel, les autorités britanniques ont ordonné la liquidation de British Steel.

La liquidation de British Steel a été ordonnée, a annoncé mercredi les autorités britanniques confirmant une information de deux syndicats au Royaume-Uni. Ces derniers avaient indiqué peu avant que le sidérurgiste allait être placé en faillite à peine une semaine après la reprise de l’aciériste français Ascoval par le groupe britannique.

« Malgré l’annonce d’aujourd’hui de placer British Steel sous un régime de faillite contrôlée par les autorités, Unite va demander à toutes les parties de se battre pour garantir l’avenir de l’entreprise », a déclaré Steve Turner, un responsable de ce syndicat. « C’est une nouvelle terrible pour les milliers de travailleurs » de British Steel au Royaume-Uni, a déploré pour sa part Tim Roache, secrétaire général du syndicat GMB.

L’ex-Ascoval à Saint-Saulve n’est pas concerné par la liquidation, assure Bercy

Le site du sidérurgiste British Steel à Saint-Saulve, dans le nord de la France, récemment racheté à Ascoval, n’est pas concerné par la procédure de liquidation ordonnée mercredi par les autorités britanniques, a affirmé Bercy.
« Cette procédure n’inclut pas l’aciérie de British Steel Saint-Saulve qui est détenue par une autre société du groupe », a précisé le ministère de l’Economie dans un communiqué, ajoutant que « le plan d’affaires » du site français ne dépend pas des activités britanniques, « ni industriellement, ni pour son financement ».

mm

Animatrice radio, je publie sur le site d'actualités lenouvelhebdo.fr notamment dans les rubriques économie et finance.

Comments are closed.