Carlos Ghosn arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations au sein de Nissan

0

Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé lundi que Carlos Ghosn, également PDG de Renault, a dissimulé des revenus au fisc. Il va proposer son départ.

Le PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors, Carlos Ghosn, a été arrêté lundi à Tokyo, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK. Le dirigeant de 64 ans est accusé de malversations par le constructeur d’automobiles japonais. « Le bureau du parquet de Tokyo a arrêté Carlos Ghosn sur des soupçons de violation de la loi », a affirmé la NHK. Il est soupçonné d’avoir « pendant de nombreuses années, déclaré des revenus inférieurs au montant réel », selon les résultats d’une enquête interne.

« De nombreuses malversations découvertes »

« En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l’utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles », ajoute le groupe qui va proposer au conseil d’administration de le « démettre de son poste rapidement ».

Convocation par la police

« Le parquet de Tokyo a demandé lundi soir » au dirigeant de 64 ans, également PDG du groupe français Renault, « de se rendre volontairement dans ses locaux pour des soupçons de violation de la loi. Il est soupçonné de ne pas avoir déclaré la totalité de ses revenus », a affirmé le quotidien nippon Asahi Shimbun, citant des sources proches de l’enquête. Selon la chaîne de télévision publique NHK, le siège de Nissan à Yokohama, près de Tokyo, a été perquisitionné dans la soirée.

L’action de Renault s’effondre à la bourse de Paris

Le titre du constructeur automobile Renault creusait ses pertes lundi à la Bourse de Paris, s’effondrant de plus de 12%. À 11h02, l’action Renault s’écroulait de 12,39% à 56,51 euros, dans un marché à l’équilibre (+0,03%).

Comments are closed.