« Gilets jaunes » : 800 manifestants à Paris, 57 interpellations

0

Moins nombreux que ces dernières semaines, les « gilets jaunes » sont bien résolus à ne rien lâcher. Illustration avec Valérie à Calais, qui a confié à Europe 1 vouloir montrer que les « gilets jaunes » étaient « toujours là ». 

Samedi, les « gilets jaunes » étaient bien moins nombreux que ces dernières semaines. Une centaine, par exemple, sur les Champs-Élysées, où les boutiques sont restées ouvertes. Mais ceux qui sont toujours dans la rue sont bien résolus à ne pas lâcher. À Calais, dans les Hauts-de-France, ils étaient ainsi une centaine et sont parvenus à bloquer l’A16.

« On se rejoint entre nous pour montrer qu’on est plus nombreux, pour montrer qu’on est toujours là, qu’on en veut toujours et qu’on ne lâchera rien ! », explique au micro d’Europe 1 Valérie, l’une des « gilets jaunes » calaisienne. « On ne lâchera rien du tout ! Comme Macron n’a rien lâché », ajoute-t-elle. « Faut pas croire que le mouvement des ‘gilets jaunes’ est terminé, c’est faux », assure Valérie.

« …même des miettes »

« Les gens sont toujours autant dans la misère », poursuit la manifestante avant d’énumérer : « de quoi se loger, de quoi se vêtir, de quoi se chauffer, de quoi manger : toutes ces choses-là, nous ne les avons pas ! ». « On obtient que ce que l’on a quand ça casse, quand ce sont de grosses mobilisations, ou quand on bloque », déplore Valérie. « C’est quand même grave d’en arriver à ça pour obtenir quelque chose… même des miettes ».

Comments are closed.