« Gilets jaunes » : Mélenchon demande aux groupes à l’Assemblée de s’associer à une censure

0

Le chef de file de la France insoumise a également réitéré dimanche son appel à la dissolution de l’Assemblée. 

Jean-Luc Mélenchon a enjoint dimanche les groupes de l’Assemblée à se joindre à une motion de censure que les députés communistes et insoumis comptent déposer « la semaine prochaine », pour protester contre « la gestion catastrophique » de la crise des « gilets jaunes » par le gouvernement.

« Le président a choisi pour l’instant le pire des scénarios, le pourrissement. Ce n’est pas ça qu’il faut faire. Il faut donner raison aux +gilets jaunes+ pour faire baisser la tension et recommencer à discuter », a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV.

Un appel à la dissolution de l’Assemblée…

Il a appelé les autres groupes parlementaires à s’associer cette motion en réitérant son appel à la dissolution de l’Assemblée. « J’espère que les socialistes s’y joignent mais j’aimerais que le plus possible de groupes parlementaires » le fassent, a-t-il dit. « Nous ne sommes pas d’accord entre nous, la droite, ceux qui siègent à gauche. Mais qu’on dise: ça ne peut plus durer comme ça, nous censurons le gouvernement et évidemment ça mettrait à l’ordre du jour la question de nouvelles élections législatives ».

… également proposé par Marine Le Pen

La chef de file des élus socialistes Valérie Rabault a fait savoir vendredi qu’elle allait consulter son groupe à ce sujet. Jean-Luc Mélenchon a également plaidé pour une dissolution de l’Assemblée, également suggérée par Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national. « Le président dit: Je ne veux rien savoir, c’est comme ça et pas autrement parce que c’est bon pour le pays. Fort bien, il est légitime, il a été élu. Les gens qui sont là disent: pas question, nous on ne peut pas arrêter de rouler. Vous avez donc une double légitimité, il n’y a qu’une manière de trancher, c’est le vote », a-t-il développé.

Comments are closed.