Ile-de-France: toujours plus de touristes, mais l’engouement des asiatiques marque le pas

0

La fréquentation touristique à Paris et en Ile-de-France a connu «un record absolu» au premier semestre 2018 grâce aux clientèles étrangères, même si l’essor des visiteurs asiatiques s’est tassé.

«Après une année 2017 déjà exceptionnelle, le cru touristique 2018 est parti pour battre tous les records», a indiqué lundi le Comité régional du tourisme (CRT) Paris Ile-de-France lors d’une conférence de presse au château de Versailles dans les Yvelines.

Un total de 17,1 millions d’arrivées hôtelières ont ainsi été enregistrées lors des six premiers mois de l’année, soit une augmentation de 4,1% sur un an, «et ce malgré les grèves dans les transports ferroviaires qui ont affecté essentiellement les clientèles françaises et dans une moindre mesure quelques clientèles européennes de proximité», relève le CRT.

Ce sont les visiteurs étrangers qui portent cette progression, avec un bond de 9,2% de leur fréquentation – alors que dans le même temps celle des touristes hexagonaux a stagné, à -0,3%.

«Les hôteliers franciliens ont accueilli près de 700.000 touristes français et internationaux de plus par rapport au premier semestre 2017», est-il précisé.

«Cela représente beaucoup pour le développement économique de la région et pour l’emploi des Franciliens», s’est félicitée la présidente de la Région, Valérie Pécresse.

«Les touristes sont de retour mais cela ne veut pas dire que nous devons nous reposer sur nos lauriers, la concurrence internationale est rude, nous devons faire chaque année encore mieux, et nous devons faire vite en saisissant toutes les opportutunités», a-t-elle souligné.

Le CRT note cependant un «tassement de la progression» pour certaines clientèles à fort pouvoir d’achat, comme les Chinois (dont les arrivées hôtelières progressent de 5,4% sur le semestre, contre 17,8% sur l’ensemble de 2017), les Japonais (+17% contre 32,8%) et dans une moindre mesure les visiteurs en provenance du Proche et du Moyen-Orient (+2,6% contre 2,9%).

Au palmarès des visiteurs les plus nombreux, ce sont néanmoins les Américains qui restent en tête, avec 1,25 million d’arrivées hôtelières à Paris Ile-de-France, suivis des Britanniques (982.000) et des Allemands (592.000).

Les Chinois se classent quatrièmes, avec 543.000 arrivées hôtelières (contrairement aux «nuitées hôtelières» qui recensent le nombre de nuits passées dans un hôtel, les «arrivées hôtelières» ne sont comptées qu’une seule fois, quelle que soit la durée du séjour).

Concernant la saison estivale, «les tendances sont les mêmes avec une fréquentation touristique en hausse selon les professionnels interrogés».

Comments are closed.