La compagnie aérienne Aigle Azur en difficulté, les clients inquiets pour le Paris-Alger

0

Aigle Azur fait face depuis quelques semaines à d’importantes difficultés. La liaison Paris-Alger, très fréquentée, concentre les inquiétudes des clients de la compagnie.

C’est la deuxième compagnie française après Air France : Aigle Azur (1.400 salariés) fait face depuis quelques semaines à d’importantes difficultés consécutives à une diversification mal maîtrisée dans les vols long-courrier. Ses clients habituels commencent à s’inquiéter, notamment ceux qui la choisissent pour rejoindre l’Algérie, destination sur laquelle elle est très présente.

En juin dernier, Aigle Azur a dû se séparer de l’un de ses 12 avions, un Airbus A320, un coup dur juste avant l’été et les départs en vacances. Cette situation inquiète certains clients habitués du vol Paris-Alger, vol dont la compagnie s’est fait la spécialité. Ils étaient présents vendredi devant l’agence parisienne d’Aigle Azur. « Bien sûr que ça m’inquiète ! Si Aigle-Azur ne vole pas, il y aura moins d’avions », prédit logiquement un client. « J’espère que mon retour ne sera pas compromis », abonde un autre.

La direction assure que les vols seront assurés

C’est justement l’une des craintes qui montent : Aigle Azur ne va-t-elle pas être obligée d’annuler des vols avant la fin des vacances ? « Non », répond la direction, qui promet que « tous les vols seront assurés cet été ».

Il n’empêche : la compagnie reconnait dans un communiqué faire face à des difficultés. Elle affirme « travailler sur différents projets » pour assurer, dit-elle, sa « pérennité ». La direction reste très discrète sur les pistes étudiées. Mais deux semblent tenir la corde : revoir à la baisse le nombre de ses créneaux de vol à Orly ou carrément fermer une destination.

Comments are closed.