Ligue des champions : le coup de force du PSG

0

Le PSG a frappé fort en s’imposant à Manchester United (2-0) en huitième de finale aller, mardi soir. La qualification pour les quarts de finale se rapproche grandement.

On leur avait promis l’enfer, ils en sortent comme dans un rêve. Le PSG a frappé un grand coup en s’imposant avec autorité sur la pelouse de Manchester United (2-0), mardi soir en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Sans Neymar et Cavani, blessés, les Parisiens ont fait un grand pas vers la qualification grâce à des buts de ses champions du monde Presnel Kimpembe (53e) et Kylian Mbappé (60e). Après deux échecs consécutifs en huitièmes de finale, le PSG se retrouve en position idéale pour rallier les quarts de finale, trois semaines avant le match retour au Parc des Princes.

Une deuxième période presque parfaite

Pour devenir la première équipe française à gagner à Old Trafford, le PSG s’en est remis à ses deux champions du monde, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Mais comme toute l’équipe parisienne, les Tricolores ont mis 45 minutes avant de passer la vitesse supérieure. La première période, engagée mais bien décevante hormis deux occasions d’Angel Di Maria (6e) et Mbappé (28e), a même fait resurgir le spectre des absences de Neymar et Cavani. Tout a pourtant changé au retour des vestiaires. Plus précis techniquement, dominateurs dans les duels, les Parisiens ont alors maîtrisé des « Red Devils » impuissants.

Sur un corner tiré par Di Maria, Kimpembe a surgi au deuxième poteau pour placer un plat du pied du gauche imparable, sous la barre de David De Gea (53e), pour inscrire son tout premier but en professionnel avec le PSG. Puis, sept minutes plus tard, son compatriote Kylian Mbappé a conclu du plat du pied droit une magnifique action collective, sur une nouvelle passe décisive de Di Maria (60e), revanchard face à son ancien club. Les Parisiens auraient même pu l’emporter plus largement sans deux arrêts de grande classe de De Gea (63e et 65e).

Pogba expulsé

Peu de monde aurait pourtant parié sur une victoire aussi nette du PSG avant le coup d’envoi. Manchester United s’avançait en pleine confiance, fort d’une série de onze matches sans défaite depuis l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjaer sur le banc. Mais mardi soir, les « Red Devils » n’ont rien eu de diaboliques, n’inquiétant jamais Gianluigi Buffon et l’impeccable défense parisienne.

Si les Anglais ont été inoffensifs, le duo du milieu de terrain Marquinhos-Marco Verratti, monstrueux, n’y est pas étranger. Paul Pogba, lui, a au contraire souffert le martyr, comme tous ses coéquipiers en deuxième période. Le champion du monde, dépassé, s’est même fait expulser dans les tous derniers instants pour un deuxième carton jaune (89e). Comme un symbole de l’impuissance de Manchester United face à ce PSG-là.

Comments are closed.