Ligue des champions : les scénarios de la qualification pour le PSG

0

Le club de la capitale dispute mardi soir à Belgrade son dernier match de la phase de poules de la Ligue des champions. Si un succès qualifierait d’office les Parisiens pour les huitièmes de finale, tout autre résultat pourrait leur suffire. Passage en revue des différents scénarios. 

Le Paris-Saint-Germain va être fixé. Ce mardi soir, sur les coups de 23 heures, le club de la capitale saura s’il est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Deuxième du groupe C avec 8 points derrière Naples (9 points) et devant Liverpool (6 points), le PSG est en bonne position avant de se déplacer chez l’Étoile rouge de Belgrade, dernière du groupe avec 4 points. Mais un risque existe encore de le voir sortir de la C1 pour être reversé en 16es de finale de la Ligue Europa. Passage en revue des différents scénarios.

Le PSG s’impose à Belgrade

C’est la situation la plus simple. Deuxième de son groupe, le PSG valide à coup sûr avec une victoire au stade Rajko Mitić, surnommé le « Marakana serbe », son billet pour les huitièmes de finale de l’épreuve reine du continent. Il peut même, en cas de non victoire de Naples à Liverpool, prendre la première place et s’éviter ainsi le Real Madrid et le FC Barcelone, assurés de terminer premiers de leur groupe.

Le PSG fait match nul 

Concentrez-vous, ce n’est pas facile. Sauf si, dans le même temps, Naples ne perd pas à Liverpool : dans ce cas là, Paris est qualifié. Dans le cas d’une victoire des Reds, les choses se compliquent sérieusement. En effet, le PSG, Naples et Liverpool se retrouveraient à égalité de points (9) et devraient donc être départagés en ne prenant en compte que les résultats entre ces trois équipes. Les résultats des trois « premiers » contre l’Étoile rouge ne seraient alors pas pris en compte.

A ce jeu, c’est Liverpool qui serait assuré de terminer premier. Le sort du PSG dépendra alors du résultat des Italiens dans la Mersey. Paris sera qualifié si Liverpool bat Naples par plus d’un but d’écart. Il sera éliminé en revanche si Naples perd d’un but d’écart mais en marquant au moins trois buts à Liverpool (4-3, 5-4, 6-5 par exemple).

Le PSG s’incline au « Marakana »

C’est un cas de figure qu’il ne faut pas exclure. Et pas seulement parce que le PSG accuse une petite baisse de régime en Ligue 1 (nuls à Bordeaux 2-2 et à Strasbourg 1-1). La poudrière du « Marakana » réussit peu aux visiteurs cette saison en Ligue des champions. Naples y a été tenu en échec lors de la première journée, tandis que Liverpool, qui avait une occasion en or de s’envoler au classement, y a perdu de précieux points début novembre (défaite 2-0).

Cette défaite pour le PSG, donc, si elle intervenait, éliminerait le PSG dans l’unique cas où Liverpool battrait Naples. Si, en revanche, les Reds ne parviennent pas à prendre les trois points, la défaite de Paris serait sans conséquence, et le club se qualifierait alors en huitièmes de finale. Ce qui est, il faut bien le dire, la tendance avant cette ultime journée.

Le classement du groupe C avant le coup d’envoi

1. Naples – 9 points

2. PSG – 8 points

3. Liverpool – 6 points

4. Étoile rouge de Belgrade – 4 points

Comments are closed.