Paris souligne l’intérêt du statut particulier de Hong Kong par rapport à Pékin

0

Alors que les tensions restent extrêmement fortes à Hong Kong, la France s’est officiellement exprimée sur la situation et a appelé « à renouer le fil du dialogue afin de trouver une issue pacifique à cette crise ».

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a appelé mercredi à l’apaisement de la crise à Hong Kong et a souligné l’attachement de la France aux avantages du statut d’autonomie du territoire par rapport au reste de la Chine. « J’appelle toutes les parties, en particulier les autorités hongkongaises, à renouer le fil du dialogue afin de trouver une issue pacifique à cette crise et de mettre fin à l’escalade de la violence », a déclaré le ministre dans un communiqué.

Paris attaché au « respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales »

Le ministre a aussi rappelé que Paris est « profondément attachée au respect intégral » des garanties apportées en termes de libertés publiques par le statut d’autonomie de Hong Kong. « La Loi fondamentale de Hong Kong et le principe ‘un pays, deux systèmes’ garantissent l’État de droit, le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ainsi que l’autonomie du système judiciaire, qui sont essentiels à la population et à la prospérité économique de Hong Kong », selon le ministre.

Pékin a haussé d’un cran ses avertissements après les incidents et tensions qui continuent d’éclater dans le territoire chinois, évoquant des actes « quasi-terroristes ». C’est la deuxième fois cette semaine que la Chine cherche à assimiler les manifestations à du « terrorisme », avec des avertissements de plus en plus inquiétants qui font craindre une répression militaire alors que le mouvement de manifestations parfois violentes, qui dénonce le recul des libertés publiques et les ingérences de la Chine, est dans sa 10e semaine.

Comments are closed.