Trump veut réduire l’aide à des pays d’Amérique centrale

0

Le président américain a critiqué le Guatemala, le Honduras et le Salvador, coupables selon lui de ne pas pas empêcher les migrants de quitter leur pays. 

Le président Donald Trump a affirmé lundi que les États-Unis allaient réduire l’aide allouée à plusieurs pays d’Amérique centrale, déplorant qu’ils ne soient pas capables d’empêcher les gens qui veulent se rendre « illégalement » aux États-Unis de quitter leur pays.

« Le Guatemala, le Honduras et le Salvador n’ont pas été capables de faire leur travail »

À l’approche des élections cruciales de mi-mandat, où les républicains redoutent de perdre le contrôle du Congrès, Donald Trump multiplie les sorties sur l’immigration qui fut l’un des thèmes centraux de sa campagne lors de la présidentielle de 2016.

« Le Guatemala, le Honduras et le Salvador n’ont pas été capables de faire leur travail et d’empêcher les gens de quitter leur pays pour venir illégalement aux États-Unis. Nous allons commencer à couper, ou réduire de façon significative, l’énorme aide internationale que nous leur accordons », a indiqué Donald Trump dans un tweet.

Trump critique l’armée et la police mexicaine

Dans un autre tweet matinal, il a accusé l’armée et la police mexicaine d’être « incapables » d’arrêter les milliers de migrants, majoritairement Honduriens, en route vers les États-Unis, soulignant avoir attiré l’attention de l’armée américaine et des gardes-frontière sur ce dossier qui est selon lui une urgence nationale.

Après avoir passé une deuxième nuit au Mexique, des milliers de Honduriens s’apprêtaient à reprendre lundi leur marche vers les États-Unis.

Les autorités mexicaines étaient parvenues à bloquer jeudi cette « caravane » mais de nombreux migrants sont entrés illégalement dans le pays par le fleuve Suchiate séparant le Mexique du Guatemala.

Comments are closed.