Le marché immobilier en France en crise : les prix en chute libre dans certaines villes

Donner une note

Le marché immobilier en France traverse une période difficile, marquée par une baisse significative des transactions et des difficultés pour les vendeurs à trouver des acheteurs. Selon le réseau Orpi, le nombre de transactions a chuté de 25 % sur un an au premier trimestre de l’année. Cette situation a entraîné une baisse des prix de l’immobilier dans de nombreuses villes, avec une chute de l’ordre de 10 % entre 2022 et 2023. Quelles sont les villes françaises impactées le marché immobilier en crise ?

marché immobilier en crise en France

Marché immobilier en crise, des villes durement touchées

Certaines villes ont été plus durement touchées que d’autres, avec une chute des prix au mètre carré de plus de 10 % en seulement un an. Rennes enregistre une baisse de 14 %, suivie de Metz (-13 %), Nantes (-11 %) et Bordeaux (-10 %). Même Paris (-6 %) et Lyon (-7 %) n’ont pas été épargnées.

En revanche, les prix ont continué d’augmenter dans certaines localités, telles que Marseille (+6 %), Caen (+24 %), Cannes (+14 %), Brest (+10 %) et Reims (+8 %). Cependant, dans les villes où les prix continuent d’augmenter, le réseau d’agences immobilières observe une baisse encore plus rapide des volumes de vente que dans le reste du territoire.

Baisse des commissions pour les propriétaires qui diminuent le prix

Le directeur d’Orpi France explique que le marché immobilier est « grippé ». Les transactions n’aboutissent pas, et les prix ont continué à grimper dans certaines régions. Cependant, les compromis de vente sont en repli, ce qui indique que les tarifs n’ont pas encore suffisamment reculé pour stimuler la demande.

  Comment réaliser un Dossier d'Ouvrage Exécuté (DOE) pour un projet de construction ou de rénovation

Afin de relancer les ventes, Orpi met en place une opération visant à baisser les commissions des agents immobiliers pour les vendeurs qui réduisent leur prix. Bien qu’Orpi soit le plus grand réseau d’agences immobilières en France, il faudra encore attendre plusieurs mois pour vérifier si ces données sont similaires pour les autres réseaux et les notaires.

Une opportunité pour redynamiser le marché

Enfin, il est bon de noter que dans certaines villes où les prix ont nettement reculé, cela a permis de redynamiser le marché. Il est donc intéressant de voir si cette tendance se poursuit dans les mois à venir.

En somme nous sommes dans un marché immobilier en crise, les prix de l’immobilier chutent dans de nombreuses villes françaises, et le réseau d’agences immobilières propose de baisser les commissions de ses agents pour les vendeurs qui acceptent de réduire le prix de vente. Cette situation peut être vue comme une opportunité pour redynamiser le marché immobilier, mais il faudra attendre pour voir si cette tendance se confirme dans les mois à venir.

Articles similaires